mardi 17 janvier 2017

Les risques de l'auto construction

ATTENTION AU HOME STAGING (relooking et valorisation du bien) !

Vous projetez d’acheter une maison ? 
Elle vous a « tapé dans l’œil » !... les murs ont été repeints, les sols ont été changés, elle est parée de ses plus beaux atours, vous signez donc le compromis en toute confiance, persuadé que vous avez fait « l’affaire du siècle » et que vous n’avez qu’à poser vos valises dans votre nouveau chez-vous !
Malheureusement, dans de plus en plus de cas, le bonheur se transforme rapidement en déception…
En effet, même si ces pratiques très à la mode ont un effet positif sur l’apparence du bien, elles cachent aussi souvent des désordres ou des anomalies qui ont été masquées pour la vente, sans pour autant avoir été techniquement traitées. 
Bien souvent des indices étaient visibles pour un œil averti, mais sont passés inaperçus pour « le commun des mortels ». Quelques mois après l’achat, apparaissent des traces d’humidités, des fissures, etc…
Dans les meilleurs cas, la maison est encore sous garantie décennale, quelques démarches auprès des assurances pourront permettre la résolution (totale ou partielle), même si elles nécessitent pas mal d’énergie et de patience… 
Pour une maison plus ancienne, le problème prend une autre ampleur, en effet, il faudra prévoir les réparations… à vos frais ! ou recourir auprès de l’ancien propriétaire pour vice caché… une procédure longue, compliquée, souvent couteuse et pour laquelle la responsabilité du vendeur n’est pas si simple à établir, pour peu qu’un quelconque indice était susceptible d’y être constaté…
Le passage d’un expert d’assuré avant l’acquisition vous permet ainsi de passer outre l’aspect esthétique et de déceler les anomalies techniques qui peuvent nuire à la solidité ou à la destination du bien. En finalité un investissement bien faible, en rapport aux complications et frais auxquels vous pourrez être confrontés ultérieurement. La réparation de certains dégâts peut parfois atteindre quelques dizaines de milliers d’euros, sans prise en charge possible…
Parmi les cas les plus souvent rencontrés, notons, l’apparition de fissures liées à un mouvement de sol ou affaiblissement des fondations, l’apparition de traces d’humidité en plafond, masquées par une peinture ou un revêtement neuf, liés à des défauts en toiture (attention aux toitures bac acier), etc…
Sachez également que le fait de passer par le biais d’une agence immobilière ne vous prémunie pas pour autant contre ces désagréments…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire